• Ail, aï, aï !

     

    Enthousiaste à l'idée d'avoir cueilli de l'ail des ours, une personne est venue à la ferme pour partager sa découverte et s'assurer d'avoir, dans son sac, la plante tant convoitée.

     

    Identifier l'intru... Question piège !

     

    Pour les non initiés, l'ail des ours pousse dans le même milieu que l'arôme tacheté Arum maculatum L. Hors, cette plante, est une toxique redoutable.

    Revenons sur la photo, de gauche à droite : ail des ours, arôme au premier stade de développement, arôme au deuxième stade (la forme lancéolée est bien marquée), arôme à un troisième stade (les taches noires apparaissent).

    Toutes ces feuilles ont été cueillies le même jour (le 13 mars) sur le même lieu... Alors, faites bien attention, on ne s'improvise pas cueilleur sans un minimum maximum de précautions !

    Notre cueilleur néophyte est reparti dépité, mais soulagé, dans son sac il n'y avait pas une seule feuille d'ail des ours... que de l'arôme !

     

    Au cas où...

    Centres antipoison de France :

    ANGERS 02 41 48 21 21

    BORDEAUX 05 56 96 40 80

    LILLE 0800 59 59 59 

    LYON 04 72 11 69 11

    MARSEILLE 04 91 75 25 25

    NANCY 03 83 22 50 50 

    PARIS 01 40 05 48 48

    STRASBOURG 03 88 37 37 37

    TOULOUSE 05 61 77 74 4

    Vous pouvez retrouvez cette liste sur :

     

       


    Tags Tags : , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :