•  

    Cela fait 1 mois que la bâche de notre serre est posée. Ce sont 200 m2 qui sont désormais couverts, permettant la mise en culture des plantes craignant l'humidité bretonne et gourmandes en chaleur.

    Il aura fallu travailler le sol avec la campagnole pour mettre en place les cultures de ce nouvel outil de travail. Le sol était fortement compacté par les passages successifs en tracteur et camion, lors du montage de la structure.

     

    Un mois plus tard !

    Rang de tomates, au premier plan le shiso au feuillage pourpre

    Les plants de tomate, poivrons, aubergine et autres fruits, ont trouvés leurs place. Un paillage de vieux foin, puis la pose d'un goutte à goutte, complètent le dispositif. Nous consacrons environ 2 tiers de la surface aux cultures annuelles.

    Un mois plus tard !

    La première tomate !

    Sur le tiers de la surface restante, nous expérimentons des cultures vivaces : feijoa, myrtus ugni, pélargonium odorant, gingembre et, bientôt quelques agrumes rejoindront cette petite famille.

    Quatre réservoirs de 1000 litres sont installés pour collecter l'eau venue du toit de la grange. Cette eau permettra l'arrosage et servira à stocker l'énergie solaire durant les période froides.

    Un mois plus tard !

    Les réservoirs de 1000 litres

    C'est en septembre que les récoltes seront abondantes, au retour de leurs vacances, nos "mangeurs" vont se régaler !

     


    votre commentaire
  •  
    Samedi prochain, 17 juin, nous avons prévu d’installer la bâche de notre future serre.
     
    Après des semaines de montage laborieux, c’est la dernière étape avant de repiquer la centaine de plants de tomates, poivrons, aubergines et autres plantes gourmandes en chaleur.
     

    Une bâche pour notre future serre !

     
    Avec les derniers jours très chauds et secs, tout ce petit monde végétal attend, bien assoiffé, de trouver une place dans la serre et continuer de croître pour porter de beaux et bons fruits !
     

    Une bâche pour notre future serre !

    Le montage de la structure le 24 avril avec notre ami James

     
    Le rendez-vous est fixé à 10h et nous devrons couvrir la serre de 2 bâches qui seront partiellement enterrées, en pied de serre, pour assurer le maintien de la structure.
    Nous devrons être au moins 6 personnes, car il nous faudra coordonner les actions de tension de la bâche et d’enterrement de celle-ci.
    C’est un chantier dont on connaît l’heure de démarrage, mais… pas celle de clôture. Nous comptons donc la journée pour être certains de finir l’ouvrage commencé le matin.
     
    Si vous pouvez et souhaitez participer à ce chantier, envoyez-nous un message pour que nous organisions le travail !
    Une paire de gants peut être utile, ainsi qu’une pelle (nous n’en possédons que 2).
     
    Nous prévoirons un casse-croûte à midi, aussi, dites-nous si vous serez parmi nous à midi.
     
     
    Merci d’avance pour votre soutien, qu’il soit physique ou moral !
     
     
     
     
     

    Enregistrer


    votre commentaire
  •  

    Après un printemps et un début d'été froids et humides, un été sec et chaud, puis un début d'automne alternant froid nocturne et températures élevées en journée, nous ne savions pas si je jus de cette année serait à la hauteur de celui de l'année précédente.

    Les pommes étaient en nombre, plutôt sucrées, juteuses mains petites.

    La récolte, en grande partie réalisée à la branche, puis aussitôt après gaulage, s'est étalée sur 4 semaines.

    Nous avons fait presser nos pommes en 2 lots, afin de ne pas faire attendre les premières récoltées, au risque de les voir s'abîmer (risque de patuline).

    La dégustation de ces pressées révèle un jus tout en rondeur,  le sucre ou l'acidité s'équilibrent. La typicité des variétés anciennes est bien présente, c'est elle qui donne le caractère à ce jus. Le jus doit refléter la personnalité du verger et la notre.

    C'est un peu plus de 800 bouteilles d'un litres qui sont maintenant disponibles pour les amateurs !

     

    Jus de pomme, le cru 2016 est arrivé !

     

     


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique