•  

    Il pleut, il pleut bergère maraîchère, rentre tes blancs poireaux...

    Que d'eau !

    Que d'eau !

    Il vaut mieux en sourire qu'en pleurer, mais la pluie est toujours là, forte, froide, on se croirait presque en octobre, 25 mm de pluie et 10° ce matin à 8h !

    Comme les travaux aux jardins n'est pas possible, confisons, mijotons et nous bloguons.

    Histoire de faire passer le (mauvais) temps, en informant nos visiteurs, voici les dernières étiquettes créées pour nos préparations salées, sucrées ou aigres-douces.

     

    "K6" Gelée de cassis

    Que d'eau !

     

    "Pom Pom Girl" Gelée de pomme

    Que d'eau !

     

    "Mûre Mûre" Gelée de mûre

    Que d'eau !

     

    "Tcheut But" Courge butternut à l'aigre-doux, façon chutney

    Que d'eau !

     

    "Tarti Jet" Confit de courgette aux herbes, à tartiner

    Que d'eau !

     

    ... et omme les murs ont des oreilles...

    Que d'eau !

    Comme nous sommes joueurs, et que la météo ne "cassera" pas notre moral, nommer nos produits est vite devenu vite un sport que nous pratiquons en famille. Alors, quand il pleut...

    Nos produits transformés sont tous préparés à base de nos fruits, légumes ou cueillettes sauvages. Les ingrédients sont issus de l'agriculture biologique (sauf le sel, mais il est de Guérande).

    Nous cherchons le meilleur moment pour récolter, en jour fruit, selon le calendrier biodynamique et à l'optimum de la concentration des saveurs.

    Une prochaine fois, peut-être, nous vous proposerons une réinterprétation de chantons plantons sous la pluie !

     

    Enregistrer


    votre commentaire
  •  

    Entre les averses, Carol et Claire se sont lancées dans la cueillette des mûres. Commencée samedi 9 août, la récolte de cette année doit nous permettre de renouveler le stock des gelées, sirops et crèmes.

    Cueillette des mûres

    La cueillette a été de courte durée car une violente averse nous a fait abandonner momentanément la haie de ronces.

    Cueillette des mûres

    Le soleil revenu, les cueilleuses reprennent le travail avec le sourire. Ce soir, une partie des mûres seront passées à l'extracteur de jus, puis la gelée sera cuite. L'autre partie sera réservée à la préparation, par macération, de la crème de mûre, indispensable dans le Kir breton !

    Cueillette des mûres

    Pendant que Carol s'active aux fourneaux, Christophe créé une nouvelle étiquette. Quelques heures plus tard que demie-douzaine de bocaux sont prêts à rejoindre les autres dans notre réserve.

    Et voilà le résultat !

    Cueillette des mûres

    A déguster bientôt à l'occasion des goûters à la ferme !

     

     


    votre commentaire
  •  

    Ces derniers jours, la pluie est tombée en abondance, entre 20 mm et 30 mm toutes les 24h, c'est le "régime" arrosé que la ferme et nos cultures ont "dégustés" !

    Si les poireaux apprécient, les légumes qui ont survécu à la grêle de la fin juillet en souffrent toujours.

    Effet des fortes pluies sur le sol

    Eclaircie après la pluie, demandez le programme !

    Le sol compacté par les fortes averses n'a pas pu être biné depuis plus d'une semaine, un gros travail nous attend donc, en particulier sur les planches de poireaux qui commencent à se verdir de toutes sortes d'adventices. Compte tenu de la densité de repiquage (11 cm sur le range et 22 cm entre rangs), le travail manuel au sarcloir et au couteau est indispensable, la houe maraîchère abimerait les plats à ce stade de croissance. Rien que pour les poireaux c'est environ 7h de binage qui nous attend !

    "Explosion" des adventices !

    Eclaircie après la pluie, demandez le programme !

    La dernière butte de culture doit être décompactée, puis paillée. Une partie des vivaces repiquées sur cette butte sont mal en point (trop d'eau), il va falloir trouver de nouveaux plants de remplacement.

    État de la dernière butte de vivaces...

    Eclaircie après la pluie, demandez le programme !

    Les pommes de terre ont été fanées, elles seront sorties de terre dans 15 jours, si la terre n'est pas trop gorgée d'eau. Nous espérons sur les précipitations de fin de cycle pour avoir des patates pas trop ridicules à proposer.

    Les derniers semis semblent bien partis, le repiquage de betteraves aussi, nous avons un "beau" travail de binage en perspective.

    La planche de betteraves en cultures associées

    Eclaircie après la pluie, demandez le programme !

    Avec la pluie et le retour du soleil, l'herbe pousse fort. Il va falloir tondre tous les cheminements sur la ferme, pour peu que la pluie s'arrête et que l'herbe soit plus sèche qu'elle ne l'est à cette heure. C'est l'occasion de re-tester le mini tracteur/tondeur pour en mesurer l'efficacité avant de se décider à l'acheter. C'est environ 3h de travail... à vérifier...

    L'herbe pousse fort ! Il va falloir tondre très vite... si le ciel le permet !

    Eclaircie après la pluie, demandez le programme !

    Enfin, après une petite cueillette de mûres (sauvages) samedi dernier, un rare jour sans pluie, nous devons refaire notre stock de gelées, sirop et crème de ce fruit délicieux. Les enfants vont nous donner un coup de main, nous passerons une grande partie à l'extracteur de jus ce soir. A nous les bonnes petites confitures !

    Voilà le programme qui attend notre petite équipe !

     


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique