•  

    Avec le retour du printemps... L'ail des ours vous attend !

    Frais ou en pesto... Il est sauvage...

    Un régal végétal et un grand dépuratif à découvrir !
     

    Ail, ail, ail !

    Depuis une dizaine de jours, l'ail des ours, Allium ursinum, est de retour dans les sous-bois. Mais attention, lors de sa cueillette il peut se confondre avec ses toxique voisines : l'arum, le sceau de Salomon, la colchique ou l'anémone.

    Cette excellente plante aux vertus dépuratives, nous l'associons, en cure, à la sève de bouleau. Notre ail est savoureusement sauvage cru, accommodé de 1000 façons...

    Nous le hachons pour nos salades (sauvages, évidement !), dans nos omelettes, à la toute dernière minute, dans le bol de soupe (poireau, pois cassés... ), dans de délicieux sandwichs au fromage de brebis ou de chèvre, avec lesquels il se marie très bien...

    Il supporte mal la cuisson car il perd une grande partie de son goût et de ses vertus. Mais, cuisiné en douceur, il magnifie des ravioles fraîches à la brousse de brebis.

    Nous préparons le meilleur pesto, à notre goût, (les enfants en raffolent !), nous l'avons nomé le P'Ursinum (ail, sel, poivre et huile d'olive), en mélange avec d'autres délicieuses sauvages de saison "Le Sauvageon". A tartiner, sur des pâtes, pommes de terre, du riz, dans une soupe ou un velouté... C'est sans réserve, à condition d'aimer... l'ail !

    Rouleau à l'ai des ours... Une de nos spécialités !

    Ail, ail, ail !

    Enfin, une des particularités de cet ail sauvage, c'est d'être très digeste et de ne pas envahir nos papilles pour la journée !

    Alors, si par l'odeur alléchés... Ai, ail, ail ! C'est le cri de guerre du printemps !

     

    Le seul, l'unique, le fameux pesto "pur" ail des ours !

     

     


    votre commentaire
  •  

    Avec l'annonce du printemps, les jeunes pousses de toutes sortes de délicieuses "sauvages" s'offrent à nos cueillettes. A peine sortie de terre, elles sont irrésistibles !

    Aujourd'hui nous avons profité d'une journée de répit (il pleut depuis 2 semaines !), pour cueillir et préparer le premier pesto de l’année 2015.

    Composition :

    • ortie
    • plantain lancéolé
    • oseille
    • primevère (feuille)
    • achillée millefeuilles
    • épiaire
    • cardamine hirsute
    • pulmonaire

     

    Sans oublié l'huile d'olive, les noisettes et l'ail (en attendant l'ail des ours fin mars).

    Alors, si ça vous tente... Nous vous souhaitons une belle année de bonnes cueillettes !

     

     Étiquette d'un pesto d'été... Notre Sauvageon !

    Le pesto nouveau est arrivé !

     

    Et n'oubliez pas, nous vous proposons un pesto de "sauvages" de saison,

    le fameux, l'unique, le délicieux

    "Sauvageon" !

     

     

     


    votre commentaire
  •  

    Cueilleurs, nous sommes toujours à l'écoute de la nature pour cueillir en bonne date, les plantes qui composeront nos tisanes.

    Le choix des sites de cueillette est essentiel. Ils doivent, non seulement répondre au cahier des charges de l'agriculture Bio, mais aussi, être intégrés dans un écosystème qui garantisse la bonne santé des plantes et notre joie de cueilleurs.

    Chaque année, à l'occasion de la visite de contrôle de notre certificateur (Ecocert), nous devons présenter notre cahier de cueillettes qui répertorie , par date, les plantes et les volumes cueillis. Nous devons tenir à jour un cahier de recettes avec, pour chaque tisane, sa composition et son grammage par plante. Chaque série d'étiquettes est aussi vérifiée, conformément au cahier des charges AB.

     

     

    Nos sites de cueillettes "sauvages"

    Un jour de cueillette dans la baie...

     

    Présentation de nos 4 sites de cueillette (en dehors de la ferme) :

    • parcelles communales de St-Georges-de-Reintembault - Haie champêtre au-dessus du Moulin de Colas :
    sureau, aubépine, nèfles
    • éleveur bio de St-Georges-de-Reintembault - Haie champêtre et zone humide :
    reine des prés, nèfles
    • éleveur bio de St-Senier-de-Beuvron (50) - Haie champêtre :
    tilleul, frêne, mûre
    • baie du Mont-Saint-Michel, à Genêts (50) - Herbu, dunes et chemin côtier :
    arroche maritime, obione, diplotaxe à feuilles étroites, aster maritime, arroche hastée, soude, sureau, prunelles

     

    Nos sites de cueillettes "sauvages"

    Zone de cueillette dans la baie du Mont-St-Michel

     

     

     


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique