•  

    Voici quelques idées pour déguster ces plantes savoureuses, que nous cueillons tout au long de l'année pour vous.

    C'est iCi

     


    votre commentaire
  •  

    De nombreuses questions nous sont posées à propos de nos salades : la sauvage et la mi-sauvage.

    Un article rédigé précédemment ici et  décrivait notre salade sauvage.

    Aujourd'hui nous vous présentons notre amie sauvage ou la mi-sauvage.

    Comme elle est composée avec les plantes de saison et que ces plantes sont très sensibles aux conditions météorologiques, le mélange ne sera plus le même dans 3 mois ou au printemps.

    Exemple de composition de saison

    Salade mi-sauvage

     

    Voici, par exemple pour cette semaine (commandes et marché du 19 septembre), sa composition, soit 25 plantes "sauvages" et "cultivées", cueillies pour leurs feuilles et leurs fleurs.

    8 plantes pour les "sauvages" en feuilles :

    • matricaire
    • bourse à pasteur
    • mouron blanc
    • plantain lancéolé
    • lierre terrestre
    • oseille
    • achillée millefeuilles
    • consoude

    10 plantes pour les "cultivées" en feuilles :

    • roquette
    • bourrache
    • pimprenelle 
    • capucine
    • persil
    • cerfeuil
    • ciboulette
    • coriandre
    • fenouil
    • menthe

    7 fleurs :

    • capucine
    • soucis
    • onagre
    • romarin
    • bourrache
    • coriandre
    • fenouil

    Un autre exemple de l'amie sauvage

    Salade mi-sauvage

     

    Nos salades sont cueillies feuille par feuille, fleur par fleur, au plus proche de leur départ vers vos assiettes.

    Elles sont ensuite lavées, triées un seconde fois, égouttées, puis mises en sachets au frais (à 2 ou 3°).

    Les fleurs, plus fragiles que les feuilles, sont ajoutées à la dernière minute, ainsi que les aromatiques, afin qu'elles conservent tout leur arôme.

    Si la salade n'est composée que de feuilles, sa conservation est d'environ 1 semaine, à 2° ou 3°. Avec les fleurs, elle se conserve 2 à 3 jours. C'est la raison pour laquelle, nous vous servirons les fleurs à part, si vous deviez consommer le mélange plusieurs jours plus tard, il suffit juste de nous le préciser lors de votre commande ou sur le marché.

    Si vous souhaitez passer commande, voici des points de repère :

    • une portion d'environ 15 g correspond à un accompagnement d'un autre plat ou d'un fromage, par exemple (voir la dernière photo).
    • une portion d'environ 40 g correspond à une pleine assiette (comme sur les 2 premières  photos)

     

    Exemple d'une petite portion d'environ 15 g

    Salade mi-sauvage

    Arrivée sur votre table, la salade est consommable telle quelle, mais elle peut être, aussi, mélangée, "diluée" dans une salade plus "traditionnelle" de qualité (scarole, batavia... ).

    Afin de profiter de cs saveurs, son assaisonnement doit être discret. Une huile d'olive extra vierge (bio, bien entendu !), du tamari à petite dose et du vinaigre de cidre lui vont très bien.

    Vous trouverez ici 2 idées de recettes simples pour déguster différemment ces savoureuses plantes : un pesto et un fromage frais aux herbes.

    Et puis, n'oubliez pas, si vous souhaitez aller plus loin dans la découverte de ces plantes, nous vous proposons de partir à leur rencontre à la ferme.

    N'hésitez-pas à nous contacter pour plus de renseignements.

    En attendant de cueillir ensemble, nous vous souhaitons un bon et sauvage appétit !

     


    votre commentaire
  •  

    Cueillir des plantes sauvages n'est jamais anodin !

    Voici donc quelques conseils de cueillette qui peuvent accompagner vos projets.



    Cueillir, sans détruire, cueillir sans risque...

    Cueillir plaisir, cueillir responsable, cueillir durable…

     

    Quelques conseils de cueillette sauvage



    • Les confusions, même après de longues années de pratique sont possibles et peuvent avoir de graves conséquences. Quelques plantes toxiques, très communes, partagent le même biotope que d'excellentes comestibles.

    • Ne pas toucher aux plantes protégées (se renseigner localement), ni à celles qui poussent en haute montagne dans des tourbières, et dans les zones à végétation protégée.

    • Ne jamais ramasser une plante solitaire. Ne prendre que celles qui poussent en grand nombre sur le site. Les "mauvaises herbes", par définition abondantes, représentent les meilleurs des "légumes" sauvages.

    • Ne pas déraciner une plante sauf si l'on en convoite la racine. Dans ce cas, se contenter d'éclaircir le "champ", en laissant plusieurs spécimens en place. Ces derniers profiteront (pour se développer), de cet acte de jardinage sauvage !

    • Couper délicatement les fleurs, pousses ou feuilles, entre le pouce et l'index, avec l'ongle, au couteau si nécessaire, pour éviter d'arracher toute la plante ou de la blesser inutilement.

    • Dans la mesure du possible, ne prélever que quelques feuilles sur une plante, pour ne pas la détruire (sans photosynthèse, la plante meurt).

    • Éviter de prendre à la plante toutes ses fleurs et ses graines, elle en a besoin pour se reproduire.

    • Ne ramassez que ce dont vous avez besoin, si possible le jour même, sachant que toute plante, sauvage ou cultivée, doit être mangée ou mise à sécher aussi fraîche que possible.

    • Ne pas récolter toutes les noix ou toutes les baies, en laisser pour les oiseaux, écureuils et autres animaux qui s'en nourrissent.

    • N'utilisez pas de sac plastique lors de la cueillette, elle y chauffent, s'asphyxient et noircissent. Panier d'osier, sac de toile ou en kraft sont parfaitement adaptés.

    • Ne cueillez que si vous êtes certains que le lieu de cueillette est exempt de pollutions chimiques ou occasionnées par des animaux vecteurs de maladies.

    • Formez vous en vous documentant et en cueillant en compagnie de cueilleurs aguerris.

    • Si vous cueillez avec des enfants, accompagnez leur cueillette de tous ces conseils. Encouragez les, c'est une activité valorisante qui procure de l'estime de soi, de l'autonomie et le sens des responsabilités !

     

    Au cas où...

    Centres antipoison de France :

    ANGERS 02 41 48 21 21

    BORDEAUX 05 56 96 40 80

    LILLE 0800 59 59 59 

    LYON 04 72 11 69 11

    MARSEILLE 04 91 75 25 25

    NANCY 03 83 22 50 50 

    PARIS 01 40 05 48 48

    STRASBOURG 03 88 37 37 37

    TOULOUSE 05 61 77 74 4

    Vous pouvez retrouvez cette liste sur :

     


    Nous vous souhaitons de belles cueillettes !

     

     


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique