• Les guildes

    Les guildes dans notre design

    Les guildes (guild en anglais) sont des groupes, des association d’espèces végétales qui "s’entraident" les unes les autres de différentes façons, assurant une plus grande autonomie, durabilité et résilience du système.

    Le design d'une guilde nécessite au préalable de connaître les caractéristiques et le principaux rôles/fonctions des différents végétaux.

    Dans ces fonctions, celle de nous alimenter et de nous soigner est essentielle. Elle est la clef de notre design de paysage "comestible", elle seront les fondation de notre future forêt comestible ou jardin forêt.

    En attendant l'aboutissement de ce projet, nous avons planté de nombreux arbres selon le principe des guildes, soit en situation isolée ou sous la forme de haies fruitières.

    Aux arbres citoyens !

    Ces groupes de plantes possédant toutes des fonctions bien précises, complémentaires et fondamentales pour l’équilibre du système. Tout écosystème regroupe ces fonctions vitales :

    • Plantes fixatrices d’azote : fabacées (légumineuses) en général, mais aussi les eleagnus et argousiers...
    • Plantes reminéralisantes : appelées "accumulatrices dynamiques", elles renforcent et nourrissent leurs voisines, consoude, oseille des prés, pimprenelle, pissenlit...
    • Plantes "mulcheuses" : plantes produisant de la biomasse en abondance pour servir de mulch, "fabriquer" du sol, consoude, artichaut, rhubarbe, caraganier...
    • Plantes hôtes pour les insectes : attractives pour les insectes auxiliaires, sureau, bourrache, achillée millefeuille, menthe, origan, tanaisie...
    • Plantes mellifères/nectarifères : participent à la pollinisation (et donc à la production) du système et à la production annexe de miel, bourrache, pissenlit, lierre...
    • Plantes aromatiques : entrainent un "brouillard olfactif" et des effluves désagréables pour les ravageurs, certaines participent de par leurs huiles essentielles à la santé globale du système
    • Plantes couvre-sol : protègent le sol en limitant l’érosion et offrant un tampon climatique, lierre terrestre, fraisier des bois, mouron blanc...
    • Les plantes répulsives : dont l'odeur ou les sécrétions racinaires éloignent les "indésirables", ail, ciboulette, capucines, tanaisie, jonquilles...

     

    Le choix des plantes est réalisé en fonction du contexte de la ferme ou du jardin (sol, climat, objectifs de production). Certaines regroupent plusieurs fonctions, par exemple la consoude :

    • médicinale (racines en baumes ou macérât huileux)
    • comestible (jeunes pousses crues, feuilles cuites)
    • mellifère/nectarifère
    • accumulatrice dynamique (ramène du sous-sol de nombreux oligo-éléments et minéraux)
    • utile en mulch (6 à 7 coupes durant 6 à 7 mois)
    • excellent fertilisant (extrait fermenté, souvent utilisé en association/complément avec l'ortie)
    • couvre sol par sa biomasse importante
    • appétente pour les vers de terre des différents horizons du sol
    • esthétique !

     

    Les guildes

     

    Les associations végétales, une fois conçues, sont répliquées autour des arbres qui structurent chaque guilde. Ces associations sont appelées patch dans la littérature anglo-saxonne, la plus connue : les 3 sœurs, qui associent courges (couvre-sol, maintien de l'humidité), maïs (tuteur pour les haricots) et haricot (fixateur d'azote pour maïs et courges).

     

    Les guildes

     

    Les guildes peuvent être conçues en ensembles "isolés", ou sous forme de haies fruitières ou d'ensembles aux dimensions plus ou moins grandes. On retrouve guilde et patch lors du design d'une "forêt comestible", le graal du permaculteur !

     

     Voici des exemples de guildes que nous créons à la ferme

     

    Guilde du pommier (cliquer sur l'image pour l'agrandir)

    Les guildes

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Guilde du noisetier (cliquer sur l'image pour l'agrandir)

    Les guildes

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Guilde du noyer (cliquer sur l'image pour l'agrandir)

    Les guildes

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Dans l'exemple de la guilde du noyer, il a fallu tenir compte de la sécrétion racinaire de jugulone de cet arbre. Les végétaux choisis sont donnés pour tolérants à cette substance qui peut être toxique ou inhibitrice pour d'autres végétaux.

    Pour cette guilde, nous nous sommes inspirés d'une publication du département d'horticulture de l'université d'état de la Pennsylvanie (USA).

     

    Les anglophones trouveront leur bonheur dans les ouvrages suivants :

    "Creating a forest garden", de Martin Crawford

    "Edible Forest Gardens" 1 et 2, de Dave Jacke et Eric Toensmeier

    "Perennial Vegetables", d'Eric Toensmeier

    "Gaia’s Garden: A Guide to Home-Scale Permaculture" de Toby Hemenway

     

    Les guildes

     

    Nos 2 ouvrages de référence... Incontournables ! 

     

    Quelques exemples de guildes à télécharger :

    "Plant guilds" de Bryce Ruddock

     

    Documents sur les associations de culture :

    Les pages d'un site américain sur le thème "compagnon planning" - association de cultures PDF

    Un tableau PDF, en anglais, sur le même thème

    Un excellent document, PDF, en français.

     

    Et pour finir, voici une visite guidée, en 12 épisodes, de la forêt comestible créée par Martin Crawford, dans le Devon, en Grande-Bretagne. Cette forêt comestible est aujourd'hui mature, sa visite nous offre donc la possibilité d'imaginer les pouvoirs d'un design qui intègre des guildes bien pensées.

     

     

     

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer


    Tags Tags : , , , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :