• La consoude, cette méconnue !


    La consoude Symphytum officinale, c'est la plante qui consolide et ressoude.

    Pendant des siècles, nos ancêtres se sont servis de ses racines pour préparer des baumes soignant les plaies, les contusions, ainsi que les fractures. La recette du baume est iCi.


    La consoude tient son nom du latin consolida, celle qui consolide la peau, les tendons, les ligaments et les os. Ses propriétés cicatrisantes sont dues à la présence en abondance d’allantoïne, une substance qui contribue au renouvellement cellulaire.

    La consoude, cette méconnue !

     

    La consoude est une excellente plante comestible. Elle est particulièrement douce au printemps, les jeunes feuilles peuvent être dégustées en salade. Elle entre dans la composition de notre salade mi-sauvage.

    Les gourmands connaissent le filet de sole végétale, préparé avec des feuilles de consoude cuites en beignets. Elle se consomme en soupe, en gratin, en quiche ou en omelette.

    En plongeant ses racines extrêmement profondément, la consoude a pour fonction de remonter des minéraux à la surface, comme la potasse. En permaculture, on classe la consoude parmi les accumulateurs dynamique (comme le pissenlit ou l'oseille). Elle trouve particulièrement sa place dans les guildes au pied des arbres fruitiers.

    Une brassée de consoude permet de préparer un engrais liquide, aux vertus semblables au purin d’orties, avec une concentration particulièrement importante de potasse. Récupérez-les après filtration, elles feront un excellent activateur de compost. 

    Recette : placez 1 kg de plantes dans 10 litres d’eau, laissez fermenter 15 jours à 20°C, filtrez. Diluez cet engrais dans de l’eau à 5 ou 10 % et versez au pied de vos plantes, en particulier vos arbres fruitiers.

    Ses fleurs de la consoude attirent les pollinisateurs, en particulier, les bourdons en grand nombre.

    Sur la ferme, nous avons installé une pépinière de consoude officinale et d'une consoude hybride, la bocking 14. C'est cette dernière que nous divisons pour l'installer au jardin, sans risque d'une diffusion incontrôlable. Elle nous sert en paillage direct sur nos cultures ou au pied des arbres.

     

     

    Enregistrer

    Enregistrer


    Tags Tags : , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :