•  

    L'année passée, nous avions cultivé nos pommes de terre classiquement :

    • décompactage à la grelinette
    • 1° passages de la butteuse attelée au motoculteur
    • affinage de la butte au râteau
    • mise en place des tubercules sur les rangs
    • 2° passages de la butteuse (lorsque le feuillage ne dépasse pas une quinzaine de centimètres)
    • désherbage durant les 2 mois de croissance
    • fanage
    • récolte

    La formation des buttes

    Les pommes de terre sont en place... sous le foin !

    Les pommes de terre l'an passé

    Les pommes de terre sont en place... sous le foin !

     

    Cette technique nous a permis, de travailler un des jardins en le maintenant "propre" pour la culture suivante.

    Mais le travail au motoculteur (bruit, pollution, compactage du sol), le temps de désherbage, le temps de récolte en cassant le buttes nous a donné l'envie de repartir sur la technique de culture sous couvert, avec du foin, en l’occurrence.

    C'est Louis-Pierre, en voisin (lait bio) qui est venu avec son équipement pour épandre le foin récolté l'été dernier dans la prairie.

     

    Louis-pierre à la manœuvre !

    Les pommes de terre sont en place... sous le foin !

     

    Notre itinéraire technique a donc changé, le voici :

    • couverture sous bâche noire durant 2 mois
    • décompactage à la grelinette
    • traçage d'un sillon peu profond sur les rangs destiné aux plants
    • mise en place des tubercules sur les rangs
    • épandage de compost mûr sur les rangs
    • recouvrement de foin (environ 40cm)
    • formation d'andains, à la main, sur chaque rang

     

    Pour les semaines à venir :

    • entretien des andains de foin (ajout de nouveau foin si besoin)
    • fanage
    • récolte

     

    Les variété de cette année :

    • Bleue de la Manche
    • Corne de Gatte
    • Ditta
    • kerpondy
    • Eden
    • Allians

    Les "buttes" de foin sur chaque rang

    Les pommes de terre sont en place... sous le foin !

     

    Rendez-vous en août pour faire le point lors de la récolte

     

     

     


    votre commentaire
  •  

    La sagesse de nos ancêtre nous est parvenue, bien souvent, à travers des dictons, encore faut-il décrypter le message !

     

    "A la Sainte Catherine, tout bois prend racine"

     

    Par "tout bois prend racine", il faut entendre : toute bouture d'arbre et d'arbuste à de grande chance de réussite.

    Malgré tout, c'est durant l'automne que la mise en place de plants, en particulier ceux à racines nues, est la plus recommandée. En effet, c'est à partir de l'automne que le système racinaire va se développer et permettre au végétal de s'implanter durablement pour affronter le printemps et l'été suivant dans de bonne conditions de croissance.

    Nous profitons donc de cette période de l'année pour accueillir quelques 70 nouveaux arbustes et arbres, qui vont compléter nos productions, mais aussi, d'embellir nos espaces de vie et de travail.

    Avec une météo très favorable, il fait très doux en ce moment, nous nous concentrons donc sur ce travail.

    Nous vous présenterons, dans un prochain article, les nouveaux membres de notre petite famille.

     


    votre commentaire
  •  

    Cette année, nous avons choisi de travailler avec un collègue maraîcher et cidrier de la Manche, installé au pied d'Avranches à St Martin-des-champs. Notre petite production viendra compléter la sienne, assez maigre cette année.

    Après le froid printemps, la grêle du 24 juillet et le mois d'août très humide et frais, la récolte s'avère honorable. C'est environ 2 tonnes que nous aurons récolté, entre les pommes à couteau que nous vendons en direct et les pommes à cidre qui partent au pressage.

    Derniers efforts avant pressage !

    C'est la récolte des pommes à cidre qui est la plus abondante car elle provint de la vingtaine d'arbres du verger. A elle seule, la récolte représente 72 sacs de 25 kg, soit 1,8 t de pommes qui, en mars, nous reviendront sous forme de cidre.

    C'est une période intense de l'année, ramasser, trier, passer plusieurs fois sous les arbres après chaque coup de vent, lorsque tout est récolté, nos pauvres dos peuvent prendre un peu de repos bien mérité !

    Rendez-vous en mars pour une dégustation du cru 2014 !

     

     


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique