•  

    Avec la grêle du 24 juillet, les plants de pommes de terre avaient beaucoup souffert. Branches cassées, feuilles déchiquetées, autant de "portes ouvertes" pour une attaque en règle du mildiou.

     

    Le carré de patates 4 jours avant la grêleFanage des plants de pommes de terre

      

    Etat sanitaire parfait, grâce à nos préparations à base de plantes

     

    Fanage des plants de pommes de terre

     

    Deux jours après l'orage… Massive attaque du mildiou 

    Fanage des plants de pommes de terre

     

    Malgré quelques jours secs, bien aérés et des soins "palliatifs" exceptionnels (passage immédiat d'une décoction de prêle, puis, 4 jours plus tard, passage de bouillie bordelaise), les plants n'ont pas résisté bien longtemps à l'offensive de la maladie.

    Depuis, la pluie tombée en abondance a achevé le "travail". Il fallait faner.

     

    Fanage commencé le 13 août… interrompu par plusieurs jours de pluie

    Fanage des plants de pommes de terre

    Carol a pu commencer cette tâche ardue (taille au sécateur), puis, interrompue par la pluie, le fanage a pu reprendre cet après-midi. Il reste une grosse journée de travail pour finir le carré, ensuite, il nous faudra attendre environ 3 semaines pour passer l'arrache patates et récolter les 5 variétés semées cette année.

    Nous écrirons prochainement un article qui sera dédié à cette récolte.

     


    votre commentaire
  • Avec les précipitations abondantes des derniers jour, il était temps de tondre pour faciliter la circulation dans les allées, ainsi que dans le verger.

    En tondant en bordure des haies, nous en avons profité pour déroncer, couper les fougères et élaguer quelques branches basses de certains arbres. L'entretien courant sera facilité (ce n'est pas très agréable de s'accrocher aux ronces en tondant !) et la repousse des ronces et des fougères sera "calmée" pour un temps.

    Les fougères ont grignoté de la prairie !

    Grand nettoyage

    Ronces et fougères attentent la brouette

    Grand nettoyage

    L'herbe coupée reste en mulch sur les allées, les tailles de ronces, fougères et rameaux d'arbres sont stockés en attente de broyage. Nos renouvellerons, ainsi, notre potentiel de paillage et de compost.

    12 allers et retours avec la brouette chargée à bloc !

    Grand nettoyage

    Le stock se constitue pour le prochain broyage

    Grand nettoyage 

    A total, 2 jours ont été mobilisés pour ce "grand nettoyage", ce sont 6,2 km qui ont été parcourus en poussant la brouette (heureusement… vide à aller !), 12 m de végétaux attendent d'être broyés, 8,5 km ont été parcourus pour tondre les différents accès et le verger, 3 h de débroussailleuse ont été nécessaires pour les finitions (sous un petit crachin en début de soirée).

    Une bonne douche, un bon repas, accompagné d'une bonne tisane et AU LIT !

    Demain est un autre jour… un chantier broyage nous attend !

     

    Enregistrer


    votre commentaire
  •  

    Il pleut, il pleut bergère maraîchère, rentre tes blancs poireaux...

    Que d'eau !

    Que d'eau !

    Il vaut mieux en sourire qu'en pleurer, mais la pluie est toujours là, forte, froide, on se croirait presque en octobre, 25 mm de pluie et 10° ce matin à 8h !

    Comme les travaux aux jardins n'est pas possible, confisons, mijotons et nous bloguons.

    Histoire de faire passer le (mauvais) temps, en informant nos visiteurs, voici les dernières étiquettes créées pour nos préparations salées, sucrées ou aigres-douces.

     

    "K6" Gelée de cassis

    Que d'eau !

     

    "Pom Pom Girl" Gelée de pomme

    Que d'eau !

     

    "Mûre Mûre" Gelée de mûre

    Que d'eau !

     

    "Tcheut But" Courge butternut à l'aigre-doux, façon chutney

    Que d'eau !

     

    "Tarti Jet" Confit de courgette aux herbes, à tartiner

    Que d'eau !

     

    ... et omme les murs ont des oreilles...

    Que d'eau !

    Comme nous sommes joueurs, et que la météo ne "cassera" pas notre moral, nommer nos produits est vite devenu vite un sport que nous pratiquons en famille. Alors, quand il pleut...

    Nos produits transformés sont tous préparés à base de nos fruits, légumes ou cueillettes sauvages. Les ingrédients sont issus de l'agriculture biologique (sauf le sel, mais il est de Guérande).

    Nous cherchons le meilleur moment pour récolter, en jour fruit, selon le calendrier biodynamique et à l'optimum de la concentration des saveurs.

    Une prochaine fois, peut-être, nous vous proposerons une réinterprétation de chantons plantons sous la pluie !

     

    Enregistrer


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique