• L'année précédente, nous avions cultivé un petit carré de pommes de terre de variété "Ditta", sous la paille.

    Cette année, nous avions réservé un "Jardin" complet pour expérimenter de nouvelles variétés et, ainsi, tester leur adaptation à notre terre (croissance, volume, maladie... ) et leur qualités gustatives.

    Avec l'épisode de la grêle, les résultats ce ce test sont faussés.

    Nous pourront, néanmoins, apprécier leur qualités à la cuisson et à la dégustation. Nous mettrons nos "mangeurs" à contribution, afin que nous déterminions, ensemble, les variétés à retenir pour les années à venir.

    Galerie de portraits de ces patates

    Focus sur les pommes de terre

    Les 7 variétés sont photographiées par paires, de gauche à droite et de bas en haut :

    • 1° rangée (en bas) : "Eden" et "Kerpondy"
    • 2° rangée (au milieu) : "Bleue de la Manche", "Ditta" et "Corne de gatte"
    • 3° rangée (en haut) : "Allians" et "Désirée"

    Chair ferme :

    • Allians
    • Ditta
    • Corne de gatte

    Chair à "tout faire" :

    • Eden
    • Kerpondy
    • Désirée
    • Bleue de la Manche

    A ne pas oublier :

    les pommes de terre, récoltées à l'automne, peuvent se conserver longtemps, dans une atmosphère fraîche et à l'abri de la lumière.

     


    votre commentaire
  •  

    Avec la grêle du 24 juillet, les plants de pommes de terre avaient beaucoup souffert. Branches cassées, feuilles déchiquetées, autant de "portes ouvertes" pour une attaque en règle du mildiou.

     

    Le carré de patates 4 jours avant la grêleFanage des plants de pommes de terre

      

    Etat sanitaire parfait, grâce à nos préparations à base de plantes

     

    Fanage des plants de pommes de terre

     

    Deux jours après l'orage… Massive attaque du mildiou 

    Fanage des plants de pommes de terre

     

    Malgré quelques jours secs, bien aérés et des soins "palliatifs" exceptionnels (passage immédiat d'une décoction de prêle, puis, 4 jours plus tard, passage de bouillie bordelaise), les plants n'ont pas résisté bien longtemps à l'offensive de la maladie.

    Depuis, la pluie tombée en abondance a achevé le "travail". Il fallait faner.

     

    Fanage commencé le 13 août… interrompu par plusieurs jours de pluie

    Fanage des plants de pommes de terre

    Carol a pu commencer cette tâche ardue (taille au sécateur), puis, interrompue par la pluie, le fanage a pu reprendre cet après-midi. Il reste une grosse journée de travail pour finir le carré, ensuite, il nous faudra attendre environ 3 semaines pour passer l'arrache patates et récolter les 5 variétés semées cette année.

    Nous écrirons prochainement un article qui sera dédié à cette récolte.

     


    votre commentaire
  • Avec les précipitations abondantes des derniers jour, il était temps de tondre pour faciliter la circulation dans les allées, ainsi que dans le verger.

    En tondant en bordure des haies, nous en avons profité pour déroncer, couper les fougères et élaguer quelques branches basses de certains arbres. L'entretien courant sera facilité (ce n'est pas très agréable de s'accrocher aux ronces en tondant !) et la repousse des ronces et des fougères sera "calmée" pour un temps.

    Les fougères ont grignoté de la prairie !

    Grand nettoyage

    Ronces et fougères attentent la brouette

    Grand nettoyage

    L'herbe coupée reste en mulch sur les allées, les tailles de ronces, fougères et rameaux d'arbres sont stockés en attente de broyage. Nos renouvellerons, ainsi, notre potentiel de paillage et de compost.

    12 allers et retours avec la brouette chargée à bloc !

    Grand nettoyage

    Le stock se constitue pour le prochain broyage

    Grand nettoyage 

    A total, 2 jours ont été mobilisés pour ce "grand nettoyage", ce sont 6,2 km qui ont été parcourus en poussant la brouette (heureusement… vide à aller !), 12 m de végétaux attendent d'être broyés, 8,5 km ont été parcourus pour tondre les différents accès et le verger, 3 h de débroussailleuse ont été nécessaires pour les finitions (sous un petit crachin en début de soirée).

    Une bonne douche, un bon repas, accompagné d'une bonne tisane et AU LIT !

    Demain est un autre jour… un chantier broyage nous attend !

     

    Enregistrer


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique